Taux horaire de facturation

En collaboration avec la l'Association suisse des fabricants et commerçants de machines agricoles (ASMA), L’USM a lancé en 2003 une initiative visant à démontrer la composition du tarif horaire. En 2010, nous avons refait les calculs.

En ce qui concerne la question du tarif horaire, l'USM se base sur le modèle d'entreprise utilisé pour la formation, la plus récente enquête sur les salaires, le contrat collectif et les indications de notre partenaire en matière d'assurances sociales, PROMEA, de même que sur les principes de la gestion économique d'entreprise. Les chiffres actuels laissent apparaître un taux de facturation de CHF 98.-- pour le modèle d'entreprise. Si l'on considère les différentes grandeurs des entreprises de la branche et si l'on tient en outre compte des différences au niveau de la composition (âge, formation, expérience, etc.) et de la spécialisation, il en résulte aujourd'hui pour le tarif horaire une fourchette de CHF 90.-- à CHF 140.--.

Celui qui travaille en dessous de ce montant, perd de l'argent et doit "subventionner" cette perte par d'autres affaires, s'il ne veut pas puiser dans ses réserves latentes (là où il y en a encore).

L'ASMA et l'USM font appel à leurs membres pour qu'ils calculent correctement le tarif horaire et le facturent en conséquence. C'est la seule façon de nous assurer que nos entreprises disposeront à l'avenir aussi des moyens nécessaires pour gérer une infrastructure moderne, adaptée aux besoins, avec des collaborateurs motivés, au bénéfice d'une bonne formation.